PROJETS

PROJETS

Agriculture

Différentes études et diagnostiques révèlent que la Guinée Equatoriale a un fort potentiel dans le développement de la production agricole. Elle jouit en effet d’un climat favorable pour tous les types de semences tropicales et subtropicales, d’un sol fertile, de pluies abondantes, de fleuves et rivières ainsi que d’importantes réserves en eau.

La Guinée Equatoriale produit entre autres: le manioc, la cacahuète, la banane et la banane plantain, le sucre de canne, l’huile de palme, les citrons, avocats, mangues, atangas, ananas ainsi que des céréales comme le maïs, des légumes tels que tomates, oignons, patates douces, concombres, laitues, poivre, aubergine et plantes de fourrage.

Les domaines qui présentent des opportunités d’investissement incluent:
– La production et le processus de cacao et de café
– La production de fruits et légumes, le processus et la mise en boite de jus
– La production et le processus d’huile de palme
– La plantation, production et processus des noix de coco
– La production de savon
– La production d’engrais
– La production de manioc
– La production de sucre de cane
– La production de sel
– L’Agro-industrie

Le secteur agricole fournit des opportunités exceptionnelles de développer de petites initiatives locales basées sur des coopératives pour accélérer l’industrialisation.

La production animale comprend les poulets, canards, cochons, chèvres, moutons, lapins et cochons d’Inde. Les opportunités d’investissement sont :

– Centre d’abatage et centre de vaccination
– Centre national d’insémination animale
– Production porcine intégrée
– Production de poulets de chair intégrée
– Production de l’élevage intégrée
– Production d’œufs intégrée

L’industrie du bois est également en pleine effervescence et est actuellement à l’étude et en phase de développement. Les opportunités et les secteurs d’investissement sont:

– scieries mobiles
– transformation du bois
– transformation industrielle du bois
– Usine à cellulose et papier

Pêche et Aquaculture

La République de Guinée Equatoriale est un pays doté de vastes ressources maritimes. Bénéficiant de longues cotes bordant l’océan, elle a une superficie terrestre de 28,051.46km, 314.000Km2 de zone économique exclusive (ZEE) et 644km de côtes. Cette géographie, ainsi que la structure du secteur maritime et le bon développement du système fluvial permettent au pays de bénéficier de ressources halieutiques abondantes.

La Guinée Equatoriale est prête à utiliser ces ressources et à développer son industrie de pêche pour répondre à la demande du marché domestique, transformer le pays en une plateforme régionale de la production et de la commercialisation du produit de la pêche et à devenir le premier fournisseur de poissons dans la sous-région.

Les données basées sur les productions moyennes antérieures indiquent que les ressources issues de la pêche en Guinée Equatoriale pourraient atteindre 75 000 tonnes annuelles.

En dépit de ces données, il y a un besoin constant de conduire des études pour s’assurer que les informations les plus récentes sur les ressources halieutiques en Guinée Equatoriale sont disponibles afin d’identifier de nouvelles zones de pêche.

Il y a des opportunités exceptionnelles de développer l’industrie de la pêche salée, d’augmenter la pisciculture et de créer des centres de transformation et de conservation des produits issus de la pêche tout en formant du personnel pour ce secteur. Dans le même esprit, il y a un fort besoin d’investir dans des infrastructures terrestres de qualité pour l’emballage, le processus et la conservation des produits issus de la pêche.

Les opportunités et les secteurs d’investissement sont:

– Construction de ports de pêche
– Développement de l’aquaculture dans les eaux salées et douces
– Projet de production de pêche avec Sonapesca et la fourniture de navires de pêche
– Usine de transformation des produits de la mer
– Pêche artisanale
– Montage et réparation des filets et des engins de pêche.

Pétrochimie et Mines

La Guinée Équatoriale est le premier fournisseur de pétrole de la CEMAC et le troisième d’Afrique. Selon la revue statistique de l’énergie mondiale de BP (BP Statistical Review of World Energy), la Guinée Équatoriale possède 1,7 milliard de barils de réserves pétrolières avérées et un ratio réserves/production de 16,5. Les recettes générées par ce secteur pétrolier ont rendu possible une croissance substantielle ces dix dernières années. Aujourd’hui, la Guinée Équatoriale s’attèle au développement de toute la chaîne de valeur pétrochimique et collabore avec le secteur privé à la création d’une industrie domestique hautement développée et intégrée verticalement.

Cependant, même avec les fantastiques réussites de la Guinée Équatoriale dans le secteur pétrolier au cours de la décennie écoulée, certains domaines restent à explorer en détail. En outre, d’importants volumes de gaz présentent des perspectives de croissance future considérables.

Au cours de la décennie écoulée, des études ont montré la présence de gisements importants d’or, de diamants, de bauxite, d’étain, de tungstène et de coltan dans le pays. La Guinée Équatoriale s’efforce maintenant d’améliorer le climat des affaires pour les sociétés minières et les investisseurs en élaborant une réglementation complète et rationalisée pour son secteur minier et de transformation des minerais.

Les domaines et les opportunités d’investissement sont principalement dans la pétrochimie afin de construire une usine de matières plastiques et de peinture à moyen terme.

MISSION

L’Ambassade de la Guinée Equatoriale à Bruxelles possède des compétences multiples, tant au niveau bilatéral qu’au niveau multilatéral. Il s’agit en effet de l’une des plus importantes missions diplomatiques étrangères du pays équato-guinéen.

Sur le plan bilatéral, sa compétence s’étend à toute la Belgique (pays hôte), aux Pays-Bas, au Luxembourg et à la République de Turquie, pays qui figurent sur la liste des principaux partenaires bilatéraux de la Guinée équatoriale.

Contacte

Ambassade à Bruxelles:
Place Guy d'Arezzo, 6 1180 Bruxelles, Belgique

Tel: 0032 (0) 2 346 25 09
Fax: 0032 (0) 2 346 33 09

Email: guineaecuatorial.brux@skynet.be

Heure d’ouverture:
Lundi – Vendredi 9h - 13h ou - 14h - 16h.